CYNTHIA : je ne peux que prendre mon mal en patience, laisser les larmes ruisseler le long de mes joues et attendre…

Tout commence à 13 ans. Premières règles. Je ne me rappelle plus très bien si je me plaignais de douleurs. Il ne me semble pas. Je me rappelle avoir des règles assez abondantes, mais j’ai toujours pensé que c’était normal. A 15/16 ans je commence la pilule. Je me rends compte que je ne saigne … Lire la suite de CYNTHIA : je ne peux que prendre mon mal en patience, laisser les larmes ruisseler le long de mes joues et attendre…

EMELINE : l’endométriose a pourri ma vie, 30 ans de souffrances physiques mais aussi psychologiques

J'avais 2 ans lorsque j'ai eu des saignements pour la première fois. Le médecin avait dit à mes parents que cela pouvait arriver que de petites filles pouvaient avoir des règles très jeunes à cause de dérèglements hormonaux (c'est d'ailleurs suite à cet incident qu'on m'a diagnostiqué un diabète de type 1). J'ai eu une … Lire la suite de EMELINE : l’endométriose a pourri ma vie, 30 ans de souffrances physiques mais aussi psychologiques

ESTELLE : entendre dire qu’on m’a rendue infertile restera la pire souffrance

Tout commence à l’aube de mes 12 ans. Je viens de découvrir les joies de devenir une femme. Je vais vite m’apercevoir que la réalité est toute autre. Des douleurs importantes mais à ce qu’il paraît c’est normal. On me colle une pilule à mes 15 ans où effectivement ça va mieux… mais si de … Lire la suite de ESTELLE : entendre dire qu’on m’a rendue infertile restera la pire souffrance

EDITH : on ne guérit pas de l’endométriose

À 11 ans j'ai mes premières règles. Toujours abondantes, douloureuses. On me dit que c'est normal, me prescrit de l'Antadys à 14 ans... bref c'est normal, c'est ça de devenir une femme paraît il ! À 19 ans je rencontre mon futur mari. À 20 ans je suis maman d'une petite fille. À 23 j'ai … Lire la suite de EDITH : on ne guérit pas de l’endométriose

AUDREY : il faut un mental d’acier pour rester debout avec la douleur

J'ai 32 ans et j'ai été diagnostiquée en Septembre 2016 un peu par la force des choses. Après une soirée à me tordre de douleurs, une amie m'a emmenée aux urgences, j'y suis restée la nuit entière. Le lendemain, comme pour beaucoup d'entre vous, mes globules blancs à la prise de sang étaient a un … Lire la suite de AUDREY : il faut un mental d’acier pour rester debout avec la douleur

TESS : je me suis retrouvée plusieurs fois aux urgences, croyant faire une fausse couche

Dès mes premières règles j’ai eu mal au ventre. C’était gérable au début. Un Spafon et hop je retournais m’enjailler sur du Fall out Boy, pleine de vie. Quelques années plus tard, j’ai commencé à prendre une pilule contraceptive. Les douleurs étaient toujours là, mais beaucoup moins prononcées qu’avant. En 2014, après ma grossesse, je … Lire la suite de TESS : je me suis retrouvée plusieurs fois aux urgences, croyant faire une fausse couche