SOLÈNE : cette cette maladie tue la personne que je suis à petit feu

Dès mes premières règles à l'âge de 10 ans, j'ai senti au plus profond de moi que quelque chose n'allait pas, je me comparais à mes amies et j'ai été l'une des premières à les avoir et à avoir mal. C'est à partir de l'âge de 12 ans que les douleurs sont apparues. Il m'était … Lire la suite de SOLÈNE : cette cette maladie tue la personne que je suis à petit feu

Publicités

LILY : il est grand temps de prendre conscience que l’endométriose est un enjeu de santé publique

1994 : j'ai 13 ans quand mes premières règles débarquent. Je ne sais plus si j'ai souffert ce jour-là, trop marquée par la gifle que j'ai reçu en guise de félicitations. Il paraît que c'était la tradition de célébrer l'arrivée des règles par ce geste tendre et réconfortant ! Comme si, devenir femme, devait être … Lire la suite de LILY : il est grand temps de prendre conscience que l’endométriose est un enjeu de santé publique

MARIE-SOPHIE : mes 4 FIV ratées, tant de souffrances pour rien

Je souffre d'endométriose depuis mes toutes premières règles, depuis mes 12 ans, en 1988. Mais le diagnostic n'a eu lieu que 20 ans plus tard... Vous pouvez lire mon histoire dans mon premier témoignage. Après une première opération qui fut un fiasco (ovaire coupé en deux, hématome, infection...), j'ai été prise en charge par un … Lire la suite de MARIE-SOPHIE : mes 4 FIV ratées, tant de souffrances pour rien

ESTELLE : entendre dire qu’on m’a rendue infertile restera la pire souffrance

Tout commence à l’aube de mes 12 ans. Je viens de découvrir les joies de devenir une femme. Je vais vite m’apercevoir que la réalité est toute autre. Des douleurs importantes mais à ce qu’il paraît c’est normal. On me colle une pilule à mes 15 ans où effectivement ça va mieux… mais si de … Lire la suite de ESTELLE : entendre dire qu’on m’a rendue infertile restera la pire souffrance

JOY : l’endométriose n’est pas une maladie qu’on subit seule

Pour diverses raisons, le témoignage qui suivra se fera dans l’anonymat. Certaines personnes me reconnaîtront. D’autres sauront que c’est le mien. A toutes ces personnes qui liront, merci. Parce qu’en acceptant d’être informé, vous nous aidez à sortir de l’ombre. Petit à petit. Je ne sais par où commencer. Par le début du cauchemar peut-être. … Lire la suite de JOY : l’endométriose n’est pas une maladie qu’on subit seule

CHARLOTTE : j’étais tellement soulagée de mettre un nom sur ces maux

J’ai 29 ans et je souffre depuis mes 13 ans... dès le départ j’ai lutté avec mes menstruations. Des douleurs aiguës qui m’empêchaient d’aller a l’école au lycée ... ça n’impactait pas trop ma vie, enfin pas comme aujourd’hui en tout cas, mais j’avais déjà plus mal que la normale. Entre temps on m’a prescrit … Lire la suite de CHARLOTTE : j’étais tellement soulagée de mettre un nom sur ces maux

SARAH : je dois tout recommencer, mais je me battrai jusqu’au bout

A 16 ans, on m'a suspecté une "endométriose". Je ne savais absolument pas ce que c'était, mais apparemment ça devait expliquer les symptômes que je présentais comme la douleur dans le bas ventre permanente et exacerbée lors des règles. On m'a alors mis sous pilule continue, ce qui m'évita les crises douleurs pendant les règles … Lire la suite de SARAH : je dois tout recommencer, mais je me battrai jusqu’au bout

LORIANE : je redoute le jour où je déciderai de faire des enfants

Il y a cinq ans, ma gynécologue et moi cherchions une pilule qui pourrait m'aider à moins souffrir pendant mes règles. Une, puis deux, puis trois, rien n'y a fait. Là, j'ai eu de la chance : une semaine plus tôt, elle avait participé à une conférence sur la sensibilisation à l'endométriose. Le doute s'est … Lire la suite de LORIANE : je redoute le jour où je déciderai de faire des enfants

AUDREY : il faut un mental d’acier pour rester debout avec la douleur

J'ai 32 ans et j'ai été diagnostiquée en Septembre 2016 un peu par la force des choses. Après une soirée à me tordre de douleurs, une amie m'a emmenée aux urgences, j'y suis restée la nuit entière. Le lendemain, comme pour beaucoup d'entre vous, mes globules blancs à la prise de sang étaient a un … Lire la suite de AUDREY : il faut un mental d’acier pour rester debout avec la douleur

TESS : je me suis retrouvée plusieurs fois aux urgences, croyant faire une fausse couche

Dès mes premières règles j’ai eu mal au ventre. C’était gérable au début. Un Spafon et hop je retournais m’enjailler sur du Fall out Boy, pleine de vie. Quelques années plus tard, j’ai commencé à prendre une pilule contraceptive. Les douleurs étaient toujours là, mais beaucoup moins prononcées qu’avant. En 2014, après ma grossesse, je … Lire la suite de TESS : je me suis retrouvée plusieurs fois aux urgences, croyant faire une fausse couche