SOLÈNE : cette cette maladie tue la personne que je suis à petit feu

Dès mes premières règles à l'âge de 10 ans, j'ai senti au plus profond de moi que quelque chose n'allait pas, je me comparais à mes amies et j'ai été l'une des premières à les avoir et à avoir mal. C'est à partir de l'âge de 12 ans que les douleurs sont apparues. Il m'était … Lire la suite de SOLÈNE : cette cette maladie tue la personne que je suis à petit feu

CYNTHIA : je ne peux que prendre mon mal en patience, laisser les larmes ruisseler le long de mes joues et attendre…

Tout commence à 13 ans. Premières règles. Je ne me rappelle plus très bien si je me plaignais de douleurs. Il ne me semble pas. Je me rappelle avoir des règles assez abondantes, mais j’ai toujours pensé que c’était normal. A 15/16 ans je commence la pilule. Je me rends compte que je ne saigne … Lire la suite de CYNTHIA : je ne peux que prendre mon mal en patience, laisser les larmes ruisseler le long de mes joues et attendre…

LUCILLE : j’ai décidé d’arrêter tous les traitements

Je m'appelle Lucille, je suis née en 1987. Je vais débuter par le commencement, car tout est lié à mon sens. En 1998 à l'âge de 11 ans j'ai été atteinte d'une maladie auto immune PTI (Purpura Thrombopenique Idiopathique) qui est une défaillance du système immunitaire et entraîne une importante et dangereuse baisse du taux … Lire la suite de LUCILLE : j’ai décidé d’arrêter tous les traitements

MICHÈLE : pour moi, prendre une pilule est moins risqué que d’avoir mes règles

Mon expérience avec les traitements est finalement assez récente vu que je suis prise en charge depuis 2016. Avant ça, on me donnait des anti-inflammatoires pour la douleur et des aspirines pour mes jambes douloureuses parce qu'il parait que c'était dû à une mauvaise circulation sanguine... Or ce médecin était mon médecin traitant et savait que … Lire la suite de MICHÈLE : pour moi, prendre une pilule est moins risqué que d’avoir mes règles

CYRIELLE : la maladie m’a fait prendre conscience de l’importance d’avoir les priorités de ma vie dans le bon ordre

L’endométriose ça fait mal mais pas qu’au corps. Ça fait mal à l’âme et à l’esprit aussi. Ça te rend faible physiquement et psychologiquement. Tu en viens à douter de toi, des autres, de ce que tu lis, de ce que tu ressens... Tu hésites entre folie douce ou totale ! Ces nuits blanches à … Lire la suite de CYRIELLE : la maladie m’a fait prendre conscience de l’importance d’avoir les priorités de ma vie dans le bon ordre

STÉPHANIE : quand le repos ne dure qu’une semaine par mois, difficile d’être efficace

Quand l'endométriose te bouffe ton énergie et fait fluctuer tes émotions, tu passes ta vie à la subir... Que ce soit pendant les études ou après dans la vie pro, j'ai décroché, physiquement et intellectuellement. Quand le repos ne dure qu'une semaine par mois, c'est difficile d'être efficace. L'endométriose, c'est mon boulet que je traîne. … Lire la suite de STÉPHANIE : quand le repos ne dure qu’une semaine par mois, difficile d’être efficace

MARIE-SOPHIE : mon mari, le pilier de ma vie

J'ai rencontré mon mari dans de drôles de circonstances, sur internet, en discutant de dinosaures. Quelques mois plus tard, j'avais tout quitté en France pour venir vivre avec lui au Danemark, en redémarrant une vie à zéro. Je suis arrivée en taxi avec seulement une valise... comme dans les films. Le temps a passé, et … Lire la suite de MARIE-SOPHIE : mon mari, le pilier de ma vie

ESTELLE : entendre dire qu’on m’a rendue infertile restera la pire souffrance

Tout commence à l’aube de mes 12 ans. Je viens de découvrir les joies de devenir une femme. Je vais vite m’apercevoir que la réalité est toute autre. Des douleurs importantes mais à ce qu’il paraît c’est normal. On me colle une pilule à mes 15 ans où effectivement ça va mieux… mais si de … Lire la suite de ESTELLE : entendre dire qu’on m’a rendue infertile restera la pire souffrance

NATHALIE : Madame la Ministre de la Santé, quand allez-vous faire quelque chose pour nous ?

Témoignage à propos d'une maladie qui en France touche probablement au moins 3 millions de femmes. C’est considérable ! C’est plus que le diabète. Vous devez savoir et protéger vos filles et petites filles, et nous aidez à la sortir de l'ombre. Bouleversée, perplexe face au silence et à l'indifférence du monde politique et administratif … Lire la suite de NATHALIE : Madame la Ministre de la Santé, quand allez-vous faire quelque chose pour nous ?

RAPHAËLLE : j’ai eu 10 opérations en 2 ans

Il y a maintenant 2 ans et demi, on m'a diagnostiqué une endométriose. Au début, je ne savais absolument pas ce que c'était. Dès le début de mes règles j'ai commencé à avoir de fortes douleurs au ventre et cela durait pendant 3-4 jours puis j'étais à nouveau tranquille. Et puis petit à petit, j'ai commencé … Lire la suite de RAPHAËLLE : j’ai eu 10 opérations en 2 ans

MARGOTTE : j’ai peur et je peux rien faire

J’ai eu mes premières règles à dix ans. J’en garde un horrible souvenir et ai presque regretté d’être une fille ce jour-là. Les cycles suivants se sont calmés et puis, c’était bien normal d’avoir mal, non ? À 14 ans, j’ai pris ma première pilule pour lutter contre les maux de ventres cycliques. Jusqu’à mes … Lire la suite de MARGOTTE : j’ai peur et je peux rien faire

JOY : l’endométriose n’est pas une maladie qu’on subit seule

Pour diverses raisons, le témoignage qui suivra se fera dans l’anonymat. Certaines personnes me reconnaîtront. D’autres sauront que c’est le mien. A toutes ces personnes qui liront, merci. Parce qu’en acceptant d’être informé, vous nous aidez à sortir de l’ombre. Petit à petit. Je ne sais par où commencer. Par le début du cauchemar peut-être. … Lire la suite de JOY : l’endométriose n’est pas une maladie qu’on subit seule

CHARLOTTE : j’étais tellement soulagée de mettre un nom sur ces maux

J’ai 29 ans et je souffre depuis mes 13 ans... dès le départ j’ai lutté avec mes menstruations. Des douleurs aiguës qui m’empêchaient d’aller a l’école au lycée ... ça n’impactait pas trop ma vie, enfin pas comme aujourd’hui en tout cas, mais j’avais déjà plus mal que la normale. Entre temps on m’a prescrit … Lire la suite de CHARLOTTE : j’étais tellement soulagée de mettre un nom sur ces maux

SARAH : je dois tout recommencer, mais je me battrai jusqu’au bout

A 16 ans, on m'a suspecté une "endométriose". Je ne savais absolument pas ce que c'était, mais apparemment ça devait expliquer les symptômes que je présentais comme la douleur dans le bas ventre permanente et exacerbée lors des règles. On m'a alors mis sous pilule continue, ce qui m'évita les crises douleurs pendant les règles … Lire la suite de SARAH : je dois tout recommencer, mais je me battrai jusqu’au bout

AUDREY : il faut un mental d’acier pour rester debout avec la douleur

J'ai 32 ans et j'ai été diagnostiquée en Septembre 2016 un peu par la force des choses. Après une soirée à me tordre de douleurs, une amie m'a emmenée aux urgences, j'y suis restée la nuit entière. Le lendemain, comme pour beaucoup d'entre vous, mes globules blancs à la prise de sang étaient a un … Lire la suite de AUDREY : il faut un mental d’acier pour rester debout avec la douleur

LAURA : j’ai frôlé la mort après une très lourde opération

Mon calvaire a commencé à 11/12 ans. Peu à peu les douleurs sont montées en puissance. Spasfon et Paracétamol étaient mes meilleurs amis. Vers mes 17 ans, 1er RDV chez la gynécologue. Mise sous pilule contraceptive (j'avais un chéri). J'en ai profité pour parler ce ces "règles douloureuses" qui me clouaient au lit. Sa réponse … Lire la suite de LAURA : j’ai frôlé la mort après une très lourde opération

TESS : je me suis retrouvée plusieurs fois aux urgences, croyant faire une fausse couche

Dès mes premières règles j’ai eu mal au ventre. C’était gérable au début. Un Spafon et hop je retournais m’enjailler sur du Fall out Boy, pleine de vie. Quelques années plus tard, j’ai commencé à prendre une pilule contraceptive. Les douleurs étaient toujours là, mais beaucoup moins prononcées qu’avant. En 2014, après ma grossesse, je … Lire la suite de TESS : je me suis retrouvée plusieurs fois aux urgences, croyant faire une fausse couche

REBECCA : on m’a dit de faire du yoga pour soulager mes douleurs

Je m'appelle Rebecca, je suis une jeune femme de 33 ans qui habite sur la Côte d'Azur, je suis en essai bébé depuis mars 2011 et je suis atteinte d'endométriose. J'ai été diagnostiqué en mars 2017 après un parcours santé assez chaotique au vu des réponses que les médecins étaient susceptible de m'apporter. Excusez moi … Lire la suite de REBECCA : on m’a dit de faire du yoga pour soulager mes douleurs

CAROLE : 30 années de combat… Never give up !

30 années de combat... J'ai perdu mon audition... mon utérus... mes ovaires... mes trompes... 2/3 de vagin... mon boulot... mon mari... ma patience... ma raison d'exister Mais pas la niaque de combattre cette putain de maladie... Je vis différemment malgré douleurs chroniques et fatigue chronique avec une accoutumance à la morphine. Reconnue en invalidité 2 … Lire la suite de CAROLE : 30 années de combat… Never give up !

MICHÈLE : j’ai du admettre que je suis atteinte d’une maladie incurable

Sans le savoir mon calvaire a commencé le jour de Pâques, j'avais 10 ans et j'ai eu mes premières règles. A 11 ans j'étais déjà réglée tous les mois, et j'ai commencée à avoir des douleurs. A 13 ans je me retrouve chez une gynéco qui pense quand même à me faire une écho avant de … Lire la suite de MICHÈLE : j’ai du admettre que je suis atteinte d’une maladie incurable