MARIE-SOPHIE (admin) : un peu de lumière au bout du tunnel ?

Chères Endogirls et followeuses de #MonEndométriose,   Encore pardon pour mon absence... mais comme vous pouvez imaginer, c'est parfois dur de se battre pour les autres quand soi-même on est complètement anéanti, sans forces, sans armes... Mais quelque chose a enfin changé, et cela me redonnera peut-être la possibilité de revenir sur le front. En … Lire la suite de MARIE-SOPHIE (admin) : un peu de lumière au bout du tunnel ?

Publicités

LILY : il est grand temps de prendre conscience que l’endométriose est un enjeu de santé publique

1994 : j'ai 13 ans quand mes premières règles débarquent. Je ne sais plus si j'ai souffert ce jour-là, trop marquée par la gifle que j'ai reçu en guise de félicitations. Il paraît que c'était la tradition de célébrer l'arrivée des règles par ce geste tendre et réconfortant ! Comme si, devenir femme, devait être … Lire la suite de LILY : il est grand temps de prendre conscience que l’endométriose est un enjeu de santé publique

LUCILLE : j’ai décidé d’arrêter tous les traitements

Je m'appelle Lucille, je suis née en 1987. Je vais débuter par le commencement, car tout est lié à mon sens. En 1998 à l'âge de 11 ans j'ai été atteinte d'une maladie auto immune PTI (Purpura Thrombopenique Idiopathique) qui est une défaillance du système immunitaire et entraîne une importante et dangereuse baisse du taux … Lire la suite de LUCILLE : j’ai décidé d’arrêter tous les traitements

CHOU ETTE : j’ai deux éventrations que personne n’a vues

J'ai appris que j'étais atteinte d'endométriose après la naissance de ma première fille (1 an pour la conception après fausse couche). Au rendez-vous post-accouchement, ma gynéco découvre un kyste énorme sur l'un de mes ovaires et a décidé de le retirer sous coelioscopie. Je me fais opérer puis la gynéco remonte dans ma chambre en … Lire la suite de CHOU ETTE : j’ai deux éventrations que personne n’a vues

ERIKA : j’ai vaincu ces douleurs jusqu’au jour où j’en ai eu assez de ne plus pouvoir travailler

Je m'appelle Erika, j'ai 42 ans et 3 enfants et je suis maquilleuse professionnelle et coiffeuse. La maladie a débuté y a 7 ans. J'avais des règles hémorragiques et des douleurs après chaque rapport, qui sont devenues chroniques avec le temps. Je suis allée consulter mon gynéco qui m'avait accouchée et il m'a fait 2 curetages … Lire la suite de ERIKA : j’ai vaincu ces douleurs jusqu’au jour où j’en ai eu assez de ne plus pouvoir travailler

MARIE-SOPHIE : mes 4 FIV ratées, tant de souffrances pour rien

Je souffre d'endométriose depuis mes toutes premières règles, depuis mes 12 ans, en 1988. Mais le diagnostic n'a eu lieu que 20 ans plus tard... Vous pouvez lire mon histoire dans mon premier témoignage. Après une première opération qui fut un fiasco (ovaire coupé en deux, hématome, infection...), j'ai été prise en charge par un … Lire la suite de MARIE-SOPHIE : mes 4 FIV ratées, tant de souffrances pour rien

LAURA : mon homme ce héros qui m’a connue malade

Mon homme, ce héros qui m'a connue malade. Qui m'a accompagnée pour tous mes rendez-vous. Qui a quitté son travail presque tous les jours pour faire 300 km aller/retour pour venir me voir à l'hôpital après ma chirurgie et mes hémorragies pendant 15 jours. Cet homme qui n'hésite pas à me mettre des coups de … Lire la suite de LAURA : mon homme ce héros qui m’a connue malade

NATHALIE : Madame la Ministre de la Santé, quand allez-vous faire quelque chose pour nous ?

Témoignage à propos d'une maladie qui en France touche probablement au moins 3 millions de femmes. C’est considérable ! C’est plus que le diabète. Vous devez savoir et protéger vos filles et petites filles, et nous aidez à la sortir de l'ombre. Bouleversée, perplexe face au silence et à l'indifférence du monde politique et administratif … Lire la suite de NATHALIE : Madame la Ministre de la Santé, quand allez-vous faire quelque chose pour nous ?

MARGOTTE : j’ai peur et je peux rien faire

J’ai eu mes premières règles à dix ans. J’en garde un horrible souvenir et ai presque regretté d’être une fille ce jour-là. Les cycles suivants se sont calmés et puis, c’était bien normal d’avoir mal, non ? À 14 ans, j’ai pris ma première pilule pour lutter contre les maux de ventres cycliques. Jusqu’à mes … Lire la suite de MARGOTTE : j’ai peur et je peux rien faire

EDITH : on ne guérit pas de l’endométriose

À 11 ans j'ai mes premières règles. Toujours abondantes, douloureuses. On me dit que c'est normal, me prescrit de l'Antadys à 14 ans... bref c'est normal, c'est ça de devenir une femme paraît il ! À 19 ans je rencontre mon futur mari. À 20 ans je suis maman d'une petite fille. À 23 j'ai … Lire la suite de EDITH : on ne guérit pas de l’endométriose

JOY : l’endométriose n’est pas une maladie qu’on subit seule

Pour diverses raisons, le témoignage qui suivra se fera dans l’anonymat. Certaines personnes me reconnaîtront. D’autres sauront que c’est le mien. A toutes ces personnes qui liront, merci. Parce qu’en acceptant d’être informé, vous nous aidez à sortir de l’ombre. Petit à petit. Je ne sais par où commencer. Par le début du cauchemar peut-être. … Lire la suite de JOY : l’endométriose n’est pas une maladie qu’on subit seule

LAURA : j’ai frôlé la mort après une très lourde opération

Mon calvaire a commencé à 11/12 ans. Peu à peu les douleurs sont montées en puissance. Spasfon et Paracétamol étaient mes meilleurs amis. Vers mes 17 ans, 1er RDV chez la gynécologue. Mise sous pilule contraceptive (j'avais un chéri). J'en ai profité pour parler ce ces "règles douloureuses" qui me clouaient au lit. Sa réponse … Lire la suite de LAURA : j’ai frôlé la mort après une très lourde opération

MARIE-SOPHIE : 4 FIV et 3 opérations pour rien, l’endométriose a gagné

Je m’en souviens comme si c’était hier. C’était le 20 avril 1988 à 18 h 30 environ, pendant un cours de danse moderne au collège après les cours. Un jeudi. Une douleur atroce et une mare de sang dans mon collant rose fushia. Je venais d’avoir mes règles, vers l’âge de 12 ans. Le début … Lire la suite de MARIE-SOPHIE : 4 FIV et 3 opérations pour rien, l’endométriose a gagné