MARIE-SOPHIE : j’ai décidé de dessiner les différents aspects de l’endométriose

L'endométriose et l'adénomyose sont des maladies très invalidantes. Mais elles se nichent au fond de nos entrailles, invisibles pour les autres. Alors comment faire comprendre ce que nous vivons ? J'ai commencé à réaliser quelques dessins pour montrer la réalité de cette véritable torture quotidienne qui affecte tous les aspects de notre vie. Le style … Lire la suite de MARIE-SOPHIE : j’ai décidé de dessiner les différents aspects de l’endométriose

MARIE-SOPHIE (admin) : un peu de lumière au bout du tunnel ?

Chères Endogirls et followeuses de #MonEndométriose,   Encore pardon pour mon absence... mais comme vous pouvez imaginer, c'est parfois dur de se battre pour les autres quand soi-même on est complètement anéanti, sans forces, sans armes... Mais quelque chose a enfin changé, et cela me redonnera peut-être la possibilité de revenir sur le front. En … Lire la suite de MARIE-SOPHIE (admin) : un peu de lumière au bout du tunnel ?

LUCILLE : j’ai décidé d’arrêter tous les traitements

Je m'appelle Lucille, je suis née en 1987. Je vais débuter par le commencement, car tout est lié à mon sens. En 1998 à l'âge de 11 ans j'ai été atteinte d'une maladie auto immune PTI (Purpura Thrombopenique Idiopathique) qui est une défaillance du système immunitaire et entraîne une importante et dangereuse baisse du taux … Lire la suite de LUCILLE : j’ai décidé d’arrêter tous les traitements

MAÏTÉ : je ne sais pas où je serais sans lui, je ne crois pas que je serais encore en vie

Mon partenaire est incroyablement supportif. Quand nous nous sommes connus, je cherchais a m'échapper d'un milieu abusif et lui il voulait me prendre sous son aile. Nous étions de totals étrangers, mais son cœur d'or faisait que ça lui importait peu, qu'il tenait à ma sécurité même s'il ne me connaissait pas. Avec le temps, … Lire la suite de MAÏTÉ : je ne sais pas où je serais sans lui, je ne crois pas que je serais encore en vie

ROMANE : on n’est pas folles !

Règles douloureuses depuis le début. Au moins 5 gynécos (femmes) qui me disent que la douleur et les règles abondantes "c'est normal pour toutes les femmes"... Je tiens... pliée en deux, jusqu'à ce rendez-vous avec un gynéco homme, qui préfère faire une échographie au cas où : adénomyose voire endométriose confirmée. Avec Luteran, plus de … Lire la suite de ROMANE : on n’est pas folles !

MARGOTTE : j’ai peur et je peux rien faire

J’ai eu mes premières règles à dix ans. J’en garde un horrible souvenir et ai presque regretté d’être une fille ce jour-là. Les cycles suivants se sont calmés et puis, c’était bien normal d’avoir mal, non ? À 14 ans, j’ai pris ma première pilule pour lutter contre les maux de ventres cycliques. Jusqu’à mes … Lire la suite de MARGOTTE : j’ai peur et je peux rien faire

EDITH : on ne guérit pas de l’endométriose

À 11 ans j'ai mes premières règles. Toujours abondantes, douloureuses. On me dit que c'est normal, me prescrit de l'Antadys à 14 ans... bref c'est normal, c'est ça de devenir une femme paraît il ! À 19 ans je rencontre mon futur mari. À 20 ans je suis maman d'une petite fille. À 23 j'ai … Lire la suite de EDITH : on ne guérit pas de l’endométriose

CHARLOTTE : j’étais tellement soulagée de mettre un nom sur ces maux

J’ai 29 ans et je souffre depuis mes 13 ans... dès le départ j’ai lutté avec mes menstruations. Des douleurs aiguës qui m’empêchaient d’aller a l’école au lycée ... ça n’impactait pas trop ma vie, enfin pas comme aujourd’hui en tout cas, mais j’avais déjà plus mal que la normale. Entre temps on m’a prescrit … Lire la suite de CHARLOTTE : j’étais tellement soulagée de mettre un nom sur ces maux