ALEXANDRA : il faut garder espoir, même malade on peut trouver un travail qui nous plaît

Je souffre d'endométriose depuis l'âge de 15 ans, et j'ai commencé à travailler à l'âge de 17 ans. Ça n'a pas toujours été facile et j'ai souvent eu des arrêt de travail de longue durée. Je suis boulangère, je suis donc debout toute la journée avec des port de charges. Le plus compliqué pour moi, … Lire la suite de ALEXANDRA : il faut garder espoir, même malade on peut trouver un travail qui nous plaît

STÉPHANIE : quand le repos ne dure qu’une semaine par mois, difficile d’être efficace

Quand l'endométriose te bouffe ton énergie et fait fluctuer tes émotions, tu passes ta vie à la subir... Que ce soit pendant les études ou après dans la vie pro, j'ai décroché, physiquement et intellectuellement. Quand le repos ne dure qu'une semaine par mois, c'est difficile d'être efficace. L'endométriose, c'est mon boulet que je traîne. … Lire la suite de STÉPHANIE : quand le repos ne dure qu’une semaine par mois, difficile d’être efficace